POUR VOUS LES FEMMES PAR TONY RICHARD ( FOR YOU THE WOMEN )  DANS MA MAISON DE PAPIER ENTRE LA PLUME ET L'ENCRIER / LE SOUFFLE DES MOTS CARESSE L'ÂME / POÈME ET POÉSIE PAR TONY RICHARD /

POUR VOUS LES FEMMES PAR TONY RICHARD ( FOR YOU THE WOMEN ) Dans ma maison de papier entre la plume et l'encrier sur le flot des pensées mon coeur s'est égaré. Deux cœurs sur un même chemin s'inventent des lendemains sous les lueurs de la passion. Aux flux des émotions sans bruit s'égrènent les printemps sur le film du temps aux vœux de Cupidon. Basic instinct unit souvent deux mains . La Poésie est à la vie la lumière de ses nuits . Elle est un miroir, les brumes de l'espoir .. Le souffle des mots caresse l'âme dans l'écrin du souvenir. L'écrin du souvenir se berce de quelques soupirs la mélodie du temps comme pour le retenir. L'instant ne pas se le laisser mourir de peur de se sentir trop vite vieillir. http://www.pourvouslesfemmes.com/article-pour-vous-les-femmes.html Copyright 00047540 Copyrightdépôt 00050258.htm

L’ÉCRIN DE LA PENSÉE PAR TONY RICHARD / LES SECRETS DES ÂMES ASSOCIÉES PAR TONY RICHARD / LA POÉSIE EST L'ARC-EN-CIEL DU COEUR PAR TONY RICHARD / LA POÉSIE DANS LE COEUR PAR TONY RICHARD / POÉTIQUEMENT PENSANT PAR TONY RICHARD

Publié le 19 Septembre 2020 par Tony richard

 

 

L’ÉCRIN DE LA PENSÉE

  

Par Tony richard

  

11 Janvier 2018

 

Les secrets des âmes associées Création par Tony richard pour L'écrin de la pensée. Tous droits réservés

 

 

 

 

La Poésie lyrique permet de devenir l'acteur de faits réels ou imaginés.

 

L'élégie est un berceau où se couchent divers paysages,

Berçant les pleurs qui ne sont que cris d'amour.

 

La poésie est l'arc-en-ciel du coeur, elle berce souvent des heures,

De la plume à l'encrier elle colore les pensées,

Elle est à la vie la lumière de ses nuits.

 

La poésie est un miroir,

Les brumes de l'espoir.

 

À la porte de l'inconnu et du vécu,

Elle pose le doigt sur le manque et l'incertitude avec lesquels elle chemine.

 

La plume fleuretant avec la nostalgie, les peines, les joies, la solitude,

Côtoie même la mort pour aimer vivre encore.

 

Les mots comme des caresses abreuvent mon ivresse.

Ils font sourire les belles âmes faisant jaser toutes celles infâmes.

 

Laisse ton cœur et le mien vivre des lendemains juste pour m'apercevoir

Que mon plus bel espoir ce n'est que près de moi t'avoir

Et à jamais toujours y croire en protégeant les secrets des âmes associées.

 

Sur l'encre à peine séchée l'ombre a dévoilé.

Une goutte de rosée sur ma joue a perlé.

 

Le papier gondolé miroir d'un parchemin que mes mains ont gravé

Sera présent demain et tous nos lendemains.

 

Graver de quelques vers quand le cœur vous serre,

Il est tant de misères la plume ne sait se taire .

 

De la pensée à l'encrier, j'ai laissé couler les mots tel le flot d'un ruisseau

Bercé aux trémolos du chant de nos oiseaux.

 

J'ai captivé des mots pour chasser les empreintes de mes maux.

D'une symbiose à l'osmose j'ai rassemblé deux choses :

Les secrets de mes matins glacés

Et mes pensées dédiées couplées du feu qui me brûlait.

 

Des gerçures de mes mains aux morsures du chagrin

J'ai couché un coeur déployé pour que tu viennes un beau matin

Poser au bas du parchemin les sourires de demain.

 

Suis-je un poète ou simplement un être,

Suis-je simplement une âme qui de ta flamme de femme s'enflamme.

 

Mais qu'il est dur de se connaître parfois,

Et marcher simplement ensemble sur la même voie.

 

Les quelques fleurs posées là sur ton coeur

Ne seront que la marque du bonheur

Je la veux sur tes heures.

 

Que les chemins de l'espoir se collent à une histoire.

 

L'encre s'est déposée comme des baisers figés.

 

L'apogamie de deux plumes liées a fait naître l'amitié

Pour qu'une simple histoire caresse la mémoire.

 

Dans le jardin des coeurs il est des choses

Des choses aussi belles que des roses

Et qui jamais ne meurent .

 

Laisse nos âmes gambader sur le chemin de leur destin tracé

Et que nos espérances vagabondent sur cette ronde.

 

L'amour et ses reflets, les pulsions exaucées,

Tous nos mots ricochet aux allures conte de fée.

L'amour c'est comme un livre

L'histoire se ferme sur un soupir.

 

Pleure le silence des nuits

Sans bruit .

Mon égérie l'empreinte d'une vie

L'écrin de la pensée à ton coeur m'a lié

Et si le temps comme l'oiseau passe,

Rien ne t'efface.

 

 

 

TONY  RICHARD

 

 

COPYDÉPÔT

 

00047540

 

 

 

L’ÉCRIN DE LA PENSÉE

 

 

 

 

 

 

 

http://www.pourvouslesfemmes.com/article-l-ecrin-de-la-pensee-34919998.html

 

 

 

 

Commenter cet article

lady 26/02/2018 05:29

....bonjour Tony....

....j'aime beaucoup lire ta poésie, je vois parfaitement l'arc-en ciel de ton coeur...la couleur de tes pensées....

la poésie rejoint la méditation pour apprendre à se connaître et exprimer les sentiments qui nous habitent...

ici , le printemps est dans l'air...on dit que les gros froids sont passés....

j'ai utilisé la cryothérapie pour soigner une douleur au poignet, j'ai grelotté le reste de la veillée....ce fut la fin de cette thérapie...;)

bonne journée cher poète....ta plume est magique...

bise

ly xx

Tony richard 11/01/2018 16:55

Sur l'encre à peine séchée l'ombre a dévoilé , une goutte de rosée sur ma joue a perlé.
Le papier gondolé miroir d'un parchemin que mes mains ont gravé sera présent demain
Et tous nos lendemains . Tony richard